Une éphéméride

225

D’implantation Mauricienne par ses ancêtres BOUCHER de BOUCHERVILLE et FRABOULET, venus au gré de la Compagnie des Indes, renforcée par l’implication directe de la famille de son épouse avec les célèbres timbres «Blue Mauritius» de Johanna BORCHARD et de sa parenté COUVE de MURVILLE, Gilles-Guy de SALINS, suivant l’introduction de son cousin Christian SAGLIO, a succombé au charme de «La vie en Varangue» en réhabilitant tout d’abord l’ancien Consulat de France, rue Saint-Georges à Port-Louis, puis en jetant son dévolu sur le 32 rue Saint-Louis, toujours dans le Ward IV de la capitale. En cet endroit il crée «Artistes en Résidence» lieu interculturel de rencontres littéraires, plastiques ou musicales, prolongées par la galerie d’exposition permanente d’oeuvres originales et d’antiquités variées. Cet «Ephéméride» est donc le fruit de pensées vagabondes, au fil de ses loisirs et chemin de vie.

Effacer